About.JPG

LE PROJET

 Sept musiciens, originaires de deux contnents différents, vont se rencontrer pendant un mois et essayer de créer une langue musicale commune, allant au-delà de leurs limites linguistques et culturelles. Ensemble, ils font une tournée à travers la Suisse avec leur musique, font des concerts.

Kalifa Diabaté, Moumouni Sanou, Eliace Sanou et André Ouattara sont quatre musiciens traditionnels de la ville de Bobo Dioulasso au Burkina Faso, ensemble ils forment le groupe «Yeko Youma ». Jul Dillier, Pascal Eugster et Samuel Messerli sont trois musiciens suisse des cantons d’Obwald, Neuchâtel et Zurich et constituent le trio « Naamu ». Les sept musiciens conforment le groupe « FRÈRES DE SON ».


Le répertoire de "frères de son" est principalement consttué de morceaux traditonnels du Burkina, ainsi que de compositons propres et élaborées communément par les musiciens. Cependant, les morceaux ne sont pas répétées et étudiés pendant des mois, mais vont être crées pendant quatre jours de répétton qui ont lieu au début de la tournée, et partront par la suite tels quels en voyage. Ils grandissent, se changent et évoluent avec et par l’expérience commune du groupe et sonneront peut-être complètement diféremment au dernier concert par rapport au premier.

La musique est une langue qui est comprise dans le monde enter. Le projet "Frères de Son“ veut faire résonner le dialogue ouvert et direct avec d’autres cultures pour inspirer d’autres personnes, les inciter à penser, regarder et écouter au-delà  de leur limites linguistques et culturelles.